Penya Barcelonista de Lisboa

dilluns, d’abril 26, 2010

Guardiola fait du Mourinho


Guardiola fait du Mourinho

Face à l'Inter Milan, Guardiola et le Barça vont tenter de renverser la vapeur avec une équipe inédite, jamais alignée cette saison en 54 matches.

José Mourinho est un fin tacticien. Muselé à Stamford Bridge (0-1) par un 4-3-3 très offensif, Chelsea peut en témoigner. Sans idées lors de la demie aller à Giuseppe Meazza la semaine passée, le FC Barcelone en a aussi eu un aperçu. Mais Pep Guardiola ne donne pas sa part aux chiens. C'est lui qui a surpris tout le monde en alignant Dani Alves ailier droit d'entrée de jeu lors du dernier Clasico (2-0). Celui qui a perdu la bataille tactique contre le technicien portugais veut gagner celle qui se présente pour le retour.

C'est pourquoi Guardiola va aligner un onze de départ totalement inédit cette saison. En 54 matches joués par le Barça, jamais l'équipe n'a été la suivante : Valdés - Alves, Piqué, Milito, Abidal - Xavi, Busquets, Keita - Messi, Ibrahimovic, Pedro. Il ne faut pas se voiler la face : ce onze découle des blessures (Iniesta) et des suspensions (Puyol). Mais certains choix sont également dictés par l'opposition et la pression qui provient d'une demi-finale de C1. Milito va être préféré à Marquez ou Chygrynskiy car son entente avec Piqué est totale. Ce sont ces deux anciens de Saragosse qui ont mené la défense chez le Real Madrid (2-0) ou contre Valence (3-0) en Liga. L'Argentin est également à l'aise dans les matches durs et intenses comme le sera celui de mercredi soir. Guardiola pense enfin qu'il est le plus à même pour stopper son frère, Diego, la terreur de l'Inter. Ce week-end contre Xerez (3-1), seul Piqué est entré en jeu, Abidal étant encore touché, Milito au repos et Alves suspendu.
Touré paye ses sautes de concentration
Yaya Touré, lui, était bel et bien aligné à Xerez. S'il a sorti un super match, l'Ivoirien ne devrait pas être titularisé face aux Lombards. Un peu plus défensif que Keita, il paye surtout ses sautes de concentration trop fréquentes. Pas idéal pour un match où il ne faudrait pas que le Barça encaisse un but sous peine de devoir en mettre trois pour arracher une prolongation. Devant, Henry et Bojan devraient de nouveau regarder Pedro s'ébattre sur la pelouse avec Messi et Ibrahimovic. Du trident titulaire attendu contre l'Inter, seul le Suédois a joué ce week-end. La star argentine et "Pedrito" seront donc en pleine forme. Il y en aura bien besoin face aux solides intéristes qui n'ont encaissé que deux buts lors des six derniers matches de C1 qu'ils ont joués. - Cyril OLIVES

4 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home