Penya Barcelonista de Lisboa

diumenge, d’abril 11, 2010

Foot européen : le Barça s'impose à Madrid et s'offre le clasico


Messi et Xavi ont réalisé samedi une grande performance à Madrid lors de la victoire du Barça


Foot européen : le Barça s'impose à Madrid et s'offre le clasico

Barça a réalisé une très bonne opération pour la course au titre en Liga lors du clasico qui l'oppose traditionnellement au Real Madrid. Les coéquipiers de Lionel Messi, buteur, ont battu les Madrilènes 2-0 à Santiago Bernabeu lors de la 31e journée. Encore demi-finaliste de la Ligue des champions face à l'Inter, Barcelone a pris trois points d'avance sur Madrid, un avantage conséquent au vue de la domination des deux équipes sur le championnat espagnol.


Le début de la rencontre est très acharné, les Madrilènes choisissent d'imposer un défi physique à Barcelone. Un homme est particulièrement surveillé par les joueurs du Real. Il s'agit bien sûr de l'Argentin Messi. Dès la 11e minute, une accélération côté droit de la vedette du Barça oblige Garay à une intervention limite dans la surface, que l'arbitre décide de ne pas sanctionner. Si Madrid évolue dans une formation classique avec un losange au milieu de terrain (Gago, Alonso, Marcelo et Van der Vaart) soutenant les deux pointes Higuain et Cristiano Ronaldo, Guardiola a, lui, surpris son monde en alignant Puyol à droite de la défense. Le Brésilien Alves, habituel titulaire du poste, se retrouvant sur l'aile droite alors que Pedro occupe le flanc gauche offensif. Ce dispositif a été inversé en deuxième période : Puyol prenant le côté gauche de la défense à la place de Maxwell montant d'un cran. Pedro s'est alors retrouvé sur l'aile droite.

XAVI EN CHEF D'ORCHESTRE

Ce dispositif a permis au Barça de contrôler en première période le danger des situations de contre-attaque grâce à un Puyol, moins offensif et meilleur défenseur qu'Alves. Ainsi, à la 25e, le capitaine catalan effectue un sublime retour sur Cristiano Ronaldo inflitré dans l'axe avant d'aller tacler de façon viril Marcelo dans la continuité de l'action. Sans occasions majeures, la partie bascule finalement sur une inspiration du duo Messi-Xavi. A la 32e, l'Argentin joue rapidement un coup-franc et sollicite un relais avec le milieu de terrain du Barça. A la retombée d'une merveille de passe lobée, Messi élimine la défense d'un contrôle orienté de la poitrine pour battre tranquillement Casillas (1-0).

Mené à la mi-temps, le Real se retrouve dans l'obligation de faire le jeu. Sur une perte de balle de Busquets dans l'axe, le Portugais Ronaldo s'échappe côté gauche et frappe à ras-de-terre mais sans danger pour Valdes (55e). Sur le contre, Xavi, encore lui, délivre sa deuxième passe décisive du match. Bien lancé, Pedro passe devant Albiol et trompe de l'intérieur du gauche le gardien madrilène. Le break est réalisé, le Real est mal en point (55e, 2-0). Pellegrini décide alors de lancer Guti dans la bataille, le pendant madrilène de Xavi. Celui-ci ne tarde pas à se mettre en évidence en distillant une ouverture lumineuse pour Van der Vaart, couvert par Milito. Le Néerlandais ne profite pas de l'offrande et bute sur Valdes (58e).

LE BARÇA DISTANCE LE REAL

Iniesta remplace alors Maxwell à l'heure de jeu. Une solution de plus dans la conservation du ballon et la créativité offensive pour le Barça. Sans démériter, le Real Madrid est simplement incapable d'inquiéter sérieusement son rival. A l'inverse, avec un génial Xavi à la baguette, Barcelone continue à se créer des occasions. A la 71e, Xavi lance une nouvelle fois en profondeur Messi dont le tir croisé du gauche se heurte à un excellent casillas. A la 77e, le milieu de terrain élargit sa gamme en trouvant l'Argentin dans le dos de la défense au prix d'une passe en travers. Messi contrôle de la poitrine mais se précipite pour reprendre du gauche. Casillas détourne le ballon.

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home