Penya Barcelonista de Lisboa

diumenge, de maig 16, 2010

Barcelone, «més que un titre»


Bojan, Pedro et Messi en transe. Les «Bajitos» ont fait chaviré le Barça en lui offrant un nouveau titre







Barcelone, «més que un titre»

Barcelone a été sacré champion après sa victoire contre Valladolid (4-0). Avec 99 points, le Barça devance le Real, tenu en échec à Malaga (1-1), de trois points.


Personne n'a jamais fait mieux en Europe dans l'histoire des grands Championnats à vingt clubs. Le FC Barcelone a été sacré champion d'Espagne avec la bagatelle de 99 points ! Une performance extraordinaire, qui a vu les Catalans ne s'incliner qu'une seule fois en Liga cette saison (1-2 chez l'Atletico). A domicile, ils ont pris 55 unités sur 57 possibles. Au final, le Real Madrid n'est que le dauphin de son éternel rival, avec 96 points...

Dimanche soir, la Maison blanche n'a pas réussi à mettre la pression sur les Blaugrana. Malmené, malchanceux, mal luné (Guti a pris un jaune alors qu'il n'était que remplaçant en début de match, Ronaldo pestant continuellement), le Real a été tenu en échec à Malaga (1-1) qui a obtenu son maintien. Une nouvelle grande lessive aura peut-être lieu à l'intersaison dans la capitale.

Les «Bajitos» à l'honneur

Dans le même temps, Barcelone a de toute façon fait ce qu'il fallait pour s'éviter des frayeurs contre Valladolid (4-0). Guardiola avait décidé de se passer une nouvelle fois des services de Zlatan Ibrahimovic. Le grand Suédois ne tient plus la comparaison face à Bojan et Pedro. Les deux hommes et Messi sont affectueusement appelés les Bajitos («les Petits») par la Catalogne. Contre Valladolid, qui jouera la saison prochaine en D2, ces trois-là se sont parfaitement trouvés. Depuis quelques semaines, Bojan évolue à un niveau terriblement intéressant. Pedro, lui, est inarrêtable depuis quelques mois. Ce dimanche, au Camp Nou, c'est l'un de ses centres qui a obligé Luis Prieto à marquer contre son camp (27e). C'est ensuite celui qui fait partie des 30 Espagnols pour le Mondial qui a marqué, après une action collective savoureuse entre Messi et Touré (31e).

L'Argentin a lui aussi été ébouriffant, perforant régulièrement la défense pucelana en plein coeur et inscrivant le troisième but des siens après un travail magnifique de l'ancien Monégasque (62e). A la 76e, il a inscrit en solo son 34e but en Liga (47 toutes compétitions confondues), rejoignant le Ronaldo de 96-97 dans l'histoire catalane. Cette saison, Messi a plus marqué à lui seul en Championnat que toute l'équipe de l'Espanyol Barcelone ! Egalement auteur de dix passes décisives, il est le symbole d'un Barcelone (20 Liga) qui a battu de nombreux records cette saison. «Ne pensez pas à la saison, pensez à l'histoire», pouvait-on d'ailleurs lire sur les T-shirts des champions. - Cyril OLIVES

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home