Penya Barcelonista de Lisboa

diumenge, d’octubre 31, 2010

Xavi, ça change tout


Xavi, ça change tout

Mis sous pression par le succès du Real Madrid à Alicante (3-1), le Barça a battu le FC Séville samedi (5-0) pour rester à un point des Merengue. Xavi a été précieux pour son retour.

Quand Xavi va, le Barça va. L'absence du stratège espagnol s'était fait ressentir lors des dernières sorties de Barcelone, qui s'était contenté du minimum syndical contre le Real Saragosse, en Liga (2-0), et Ceuta, en coupe d'Espagne (2-0). Pour son retour ce samedi après dix jours d'absence en raison d'une blessure à la cheville , Xavi a été diabolique contre le FC Séville, qui n'a rien pu faire contre le champion en titre (5-0).


Toujours disponible pour servir de relais au milieu et capable de placer la semelle quand il le fallait lors de ses soixante minutes jouées, Xavi s'est offert la première occasion de la partie, histoire de fêter dignement son retour. Dès la première minute, sa frappe a frôlé la cage de Varas, après un travail intéressant d'Eric Abidal côté gauche, qui effectuait lui aussi son come-back. Cette alerte passée, Xavi n'a pas perdu de temps pour continuer à orienter le jeu et être à l'origine de l'ouverture du score de Messi (4e). Le cauchemar commençait pour le FC Séville. David Villa, d'une superbe frappe du gauche, doublait logiquement la mise (24e).

Et ce n'est pas l'expulsion de Konko avant la mi-temps qui allait aider les Sévillans (44e). Dani Alves, en position de hors-jeu, profitait d'une passe en retrait mal ajustée de Romaric pour corser l'addition (53e), avant que Messi ne crucifie la défense andalouse (64e) et que David Villa ne s'offre lui aussi son doublé (90e). Ce large succès permet aux hommes de Pep Guardiloa de rester dans le sillage du Real Mardid, un point derrière son rival historique. Le Clasico, prévu dans trois journées, s'annonce décisif dans l'attribution du titre

5 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home