Penya Barcelonista de Lisboa

dimecres, de maig 04, 2011

Guardiola : «Laissez nous savourer»







Guardiola : «Laissez nous savourer»
Pep Guardiola a refusé de commenter le but refusé à Higuain mardi soir contre le Real (1-1). Il préfère retenir «l'exploit» des Blaugrana, qualifiés pour la finale de la C1.
«Une grande joie» pour Pedro, le buteur. «Un moment unique», aux yeux d'Iniesta, passeur décisif. Dix-huit ans après sa première Ligue des Champions remportée aux dépens de la Sampdoria de Gênes, Barcelone retournera à Wembley, le 28 mai prochain, pour tenter de décrocher une quatrième couronne européenne. «Derrière tout cela, il y a beaucoup d'efforts, souligne un Pep Guardiola aux anges. Eliminer le Real de cette façon après une saison si difficile, c'est un exploit». «Nous avions en face de nous l'une des meilleures équipes. Gagner une confrontation comme celle-là, ça se fête», renchérit Iniesta.

«Ce soir, laissez-nous juste profiter du moment»
Au moment d'analyser le rencontre, Guardiola a mis en exergue la performance d'Iker Casillas durant le premier acte. Et lorsqu'il lui a été demandé de commenter le but injustement refusé à Higuain en début de seconde période lorsque le score en était encore à 0-0, l'entraîneur catalan a prudemment botté en touche. «Que les gens jugent ça comme ils le veulent, a-t-il répondu. Ce soir, laissez-nous juste profiter du moment». Un peu plus tôt, son président Sandro Rosell avait déjà demandé aux journalistes de «ne plus lui poser de question sur l'arbitrage». «Parlez moi plutôt du retour du Barça à Wembley. C'est un jour historique».

«Contents d'être en finale» (Pedro), les Blaugrana ne considèrent toutefois pas cette qualification comme une fin en soi. «Maintenant, il faut la jouer et espérer gagner une autre Ligue des champions», souligne Iniesta. «La saison n'est pas terminée», prévient Javier Mascherano. Avec huit points d'avance sur le Real en Championnat à quatre journées de la fin, le Barça ne semble plus craindre grand-chose en Liga. «Mais dimanche, il y a un derby contre l'Espanyol, une équipe qui nous complique toujours la vie», insiste Guardiola. «La Ligue des champions, c'est agréable, mais elle se joue sur des détails. Ce qui nous donne de la crédibilité, c'est le Championnat. Et il nous manque encore quatre points.» Et de conclure : «Maintenant, place à la Liga». - Rédaction

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home