Penya Barcelonista de Lisboa

diumenge, de maig 08, 2011

Barça rime bientôt avec fiesta







Barça rime bientôt avec fiesta
Le Barça a repris ses huit points d'avance sur le Real en battant l'Espanyol, dimanche (2-0). Il ne lui en manque plus qu'un pour être titré.





A défaut de remporter le titre ce week-end, le Barça s'est offert une victoire dans le derby catalan, jamais anodine aussi bien pour les supporters que pour les joueurs. Face à l'Espanyol dimanche (2-0), les hommes de Pep Guardiola ont aussi repris leur marche en avant après leur accident de parcours, à San Sebastien contre la Real Sociedad la semaine dernière (1-2). Un succès qui leur permet de récupérer ces fameux huit points d'avance sur le Real, vainqueur samedi à Séville (6-2). Pas tout à fait suffisant encore donc, pour lever les bras, et se tourner vers l'autre objectif de cette fin de saison : la finale de Ligue des champions contre Manchester United. Mais les jours sont à présent comptés. Dans trois exactement, à Levante, les Blaugrana pourraient cette fois être débarrassés en cas de nouveau succès.

Messi discret, Abidal encore ovationné
Après la correction infligée à l'aller au voisin honni (5-1), les socios du Camp Nou attendaient aussi bien voire mieux aujourd'hui. D'autant qu'au coup d'envoi, Guardiola avait aligné la grosse équipe, excepté Fontas préféré à Puyol côté gauche. Un choix qui n'a pas tardé à porter ses fruits puisqu'après une demi-heure de grosse domination, Andres Iniesta a fini par trouver l'ouverture dans la défense fermée à double tour de l'Espanyol. En solo, l'international a inscrit son huitième but en Liga, d'une frappe en force dans un petit espace (29e). David Villa aurait bien aimé l'imiter mais à l'issue d'une superbe séquence collective, l'ancien Valencien n'a pas trouvé le cadre (37e). Au contraire de Gérard Piqué, juste après la reprise, dont la tête au premier poteau a fait mouche (48e). Une fois n'est pas coutume, Lionel Messi s'est montré discret. L'Argentin n'a pas marqué et reste du coup en retrait derrière Cristiano Ronaldo au classement des buteurs. A nouveau acclamé pour son entrée en jeu (72e), Eric Abidal a lui eu plus de temps pour toucher le ballon. Pour participer à la fête, qui ne semble jamais s'arrêter à Barcelone... - H.S.

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home