Penya Barcelonista de Lisboa

dijous, d’abril 28, 2011

Ligue des champions : Messi terrasse le Real Madrid









Ligue des champions : Messi terrasse le Real Madrid
LEMONDE.FR 27.04.11 22h55 • Mis à jour le 27.04.11 23h00

Mercredi, grâce à un doublé, Lionel Messi a offert la victoire au Barça sur la pelouse du Real en demi-finale aller de la Ligue des champions. Au terme d'un match marqué par les mauvais gestes, les Catalans ont pris un avantage important en vue de la qualification pour la finale de la compétition européenne. Réduits à dix après l'expulsion de Pepe, les Madrilènes ont perdu le pari de l'agressivité.

José Mourinho et Pep Guardiola avaient donné le ton, mardi, en conférence de presse. La guerre des mots entre les entraîneurs madrilène et barcelonais a bel et bien eu son écho sur le terrain durant les quarante-cinq premières minutes de cette demi-finale aller. Dès l'entame, les duels étaient accrochés, l'intensité visible dans chaque contact. Sans surprise, le quadrillage de leur propre moitié de terrain par les joueurs du Real s'avérait dense. Le Portugais Pepe régnait en chien de garde devant sa défense, aidé par Lassana Diarra et Xabi Alonso. Avec Benzema, Higuain et Adebayor sur le banc, Mourinho avait annoncé la couleur : le Portugais laissait clairement aux Barcelonais le soin de diriger le jeu.

Malgré la qualité technique des Catalans et le positionnement assez libre de Messi, il n'était pas évident pour le Barça de trouver les espaces au sein de l'arrière-garde des Merengue. David Villa, décalé sur la côté droit, ouvrait malgré tout la première brèche d'une belle percée ponctuée par une frappe de peu à côté (10e). La présence du Malien Keita en remplacement d'Iniesta, blessé, permettait au Barça d'apporter, à défaut de génie technique, une puissance intéressante au milieu de terrain. Le capitaine Puyol se chargeait, lui, de bloquer le couloir gauche de la défense catalane. Dominateur, le Barça se procurait enfin une belle occasion grâce à l'Argentin Messi, qui délivrait une subtile passe en direction de Xavi. Ce dernier se heurtait à un Casillas vigileant (24e).

PEPE ET MOURINHO EXPULSÉS

L'opposition des styles entre les deux équipes se confirmait. Les esprits s'échauffaient à quelques minutes du repos. Une obstruction d'Arbeloa sur Pedro, deux champions du monde espagnols, provoquait un premier regroupement au milieu du terrain. Puis, une simulation de Di Maria côté gauche faisait monter d'un cran la tension. Une frappe soudaine de Cristiano Ronaldo venait rappeler l'enjeu sportif, mais le gardien catalan Victor Valdes repoussait une première fois, avant de mettre en échec Ozil qui avait bien suivi (45e). Alors que l'arbitre allemand de la rencontre, Wolfgang Stark, renvoyait les deux formations au vestiaire, une altercation éclatait à la sortie de la pelouse. Le gardien remplaçant du Barça, Pinto, récoltait un carton rouge.

Loin de calmer les deux camps, le repos alimentait les rancœurs. A l'heure de jeu, Pepe commettait un mauvais geste sur Daniel Alves. Le deuxième carton rouge de la soirée était sorti (60e). Dans la foulée, Mourinho s'en prenait au corps arbitral, et M. Stark l'envoyait, à son tour, rejoindre les tribunes. Avant cela, l'entraîneur portugais avait eu le temps de lancer Emmanuel Adebayor dans la bataille à la place de son meneur de jeu, Mesut Ozil. L'emprise collective barcelonaise tardait à se concrétiser. Villa, décalé par Xavi, inquiétait le gardien madrilène, Casillas, d'un tir enroulé (67e).

Pris à leur propre jeu de l'agressivité, diminués, les Madrilènes subissaient de plus en plus. Et sur une glissade de Marcelo, le nouvel entrant barcelonais Affelay adressait un centre qui était coupé au premier poteau par Messi. Le Barça venait de trouver l'ouverture (0-1, 76e). C'est un nouvel exploit de Messi qui permettait finalement à l'équipe de Guardiola de prendre le large. Le génial argentin se jouait des défenseurs adverses et trompait Casillas du pied droit (0-2, 86e). Les Catalans sont désormais idéalement placés pour disputer la finale de l'épreuve le 28 mai à Wembley. Le remake de la finale de 2009 entre Manchester United et Barcelone semble se profiler.

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home