Penya Barcelonista de Lisboa

dimecres, d’abril 27, 2011

Messi fait plier le Real







Messi fait plier le Real
Refusant le jeu contre Barcelone, le Real Madrid s'est incliné sur un doublé de Messi (0-2). Pepe et José Mourinho ont été expulsés.


José Mourinho préférait «un 0-0 plutôt qu'une victoire 3-1» ? Après la demi-finale aller de la Ligue des champions, il se retrouve en mauvaise posture, son Real ultra-défensif s'étant incliné au Bernabeu (0-2). Pris à son propre piège. Mercredi soir, Madrid a subi toute la rencontre, ne mettant jamais le pied sur le ballon (un peu plus de 30% de balle seulement...) Guardiola avait montré les dents en conférence de presse, répondant aux provocations de Mourinho. Ses joueurs ont fait de même sur le terrain. Plus agressifs, ils ont répondu au défi physique merengue. A part Pedro, truqueur et jamais dans son match, ils n'ont jamais baissé les yeux devant leurs adversaires. Il n'y avait qu'à voir les amabilités échangées par Ramos, Piqué, Arbeloa ou Xavi. Les retrouvailles en Seleccion s'annoncent piquantes...

Ce Clasico s'est encore déroulé dans un climat délétère
C'est dans ce climat délétère, qui a vu le Barça commettre plus de fautes que le Real, que Pepe s'est fait expulser à l'heure de jeu. Payant sa réputation, le rude Portugais a pris un rouge sévère pour un pied en avant sur Alves qui ne valait qu'un avertissement. N'ayant jamais terminé un Clasico à 11, José Mourinho s'est alors moqué de l'arbitre. Il a aussi regagné les tribunes avant la fin de la rencontre. Auparavant, à la pause, Pinto (le gardien remplaçant du Barça) avait déjà pris un rouge pour avoir joué les justiciers entre Keita et Arbeloa. Et Marcelo a frisé la correctionnelle en s'essuyant les crampons sur Pedro. Mais comme dans tous les films noirs, il y a un personnage central duquel jailli la lumière. Le deus ex machina qui fait passer un match pourri à la postérité.

Pedro fantomatique, Villa perdu à gauche, Messi a passé le match seul devant. Attirant les ballons d'un Xavi toujours plus précis (62 passes réussies sur... 62 tentées avant la pause !), l'Argentin avait d'abord servi l'Espagnol à la 25e mais Casillas avait sorti le grand jeu. Le portier de la Roja n'a rien pu faire à la 76e : sur un centre parfait d'Afellay, il a été devancé par "La Pulga" qui avait fait l'appel au premier poteau. Dix minutes plus tard, Messi a réalisé un nouvel exploit, dont on se rappellera longtemps. Prenant le ballon dans le rond central, il est parti dans un slalom géant, éliminant quatre joueurs madrilènes avant de marquer d'un tir croisé du droit. A 23 ans, il a déjà marqué dix fois en douze duels contre l'ennemi madrilène ! Meilleur buteur de la C1 (11 réalisations), il peut établir un nouveau record puisque personne n'en a marqué plus dans cette compétition (van Nistelrooy avait autant scoré en 2002-2003). En se reposant sur sa star argentine, Pep Guardiola a tenu parole. «Je laisse la Ligue des champions des conférences de presse à José Mourinho», avait-il lâché mardi, laissant entendre que c'est lui qui soulèverait la «vraie» Coupe aux grandes oreilles. Le Portugais a une semaine pour le faire mentir. - Cyril OLIVES (@CyrilOlives)

0 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home