Penya Barcelonista de Lisboa

dijous, de gener 19, 2012

L’EQUIPE.fr – Le Barça ne perd pas la main

Le Barça ne perd pas la main

Un but d’Abidal en fin de match a offert à Barcelone sa troisième victoire (2-1) de suite face au Real Madrid, mercredi en quart de finale aller de Coupe du Roi. Le Barça est invaincu à Bernabeu depuis sept matches
Ce n’est pas une «manita», mais quand même un affront de taille. A peine plus d’un mois après sa victoire à Santiago-Bernabeu en Liga (3-1, le 10 décembre), le Barça a encore fait comme chez lui sur la pelouse du Real. Comme lors de leur précédente confrontation, l’équipe blaugrana a, pourtant, vite été menée au score, suite au…seul tir madrilène pendant la première heure de jeu ! La rage au ventre en début de match, Ronaldo a parfaitement mené une contre-attaque éclair (11e). Mais, en dépit de la nouvelle organisation tactique instaurée par Mourinho (un 4-3-3 avec Higuain en pointe, Diarra et Pepe au milieu, et Altintop en arrière droit), le Barça a encore su prendre la mesure de son hôte.
Les joueurs de Pep Guardiola ont imposé leur maîtrise technique, leur patience, aussi bien pour contourner la défense du Real que pour ne pas se démoraliser après plusieurs échecs devant la cage de Casillas. Buteurs face aux Merengue le mois dernier, Sanchez, Fabregas, et Xavi ont été les grands animateurs de la révolte catalane. Le premier nommé a touché du bois (16e) sur une passe du deuxième ; Xavi, lui, a adressé un corner parfaitement repris par « Capitaine Courage » Puyol (1-1, 49e). Mais le héros, plutôt inattendu, de cette rencontre porte le maillot floqué du n°22. Deux jours après avoir prolongé son contrat à Barcelone, le défenseur français a fêté ça avec un enchaînement parfait devant Casillas, sur une merveille de passe de Messi (2-1, 77e).
Benzema trouve le poteau
 Abidal a ainsi concrétisé la mainmise quasi-permanente du Barça en seconde période, seulement troublée par une tentative de Benzema sur le poteau (58e) et par les tacles appuyés et les gestes d’antijeu de Pepe. Certaines habitudes ont la dent dure. Voilà le Barça invaincu depuis sept matches à Bernabeu (5 victoires, 2 nuls), et avec pour seul faux-pas récent face au Real, sa défaite en finale de Coupe du Roi le 20 avril dernier. En plus de battre leur rival, les Catalans peuvent aussi s’offrir le scalp du tenant du titre. A confirmer dans une semaine, au match retour, au Camp Nou.

5 Comments:

Publica un comentari a l'entrada

Links to this post:

Crear un enllaç

<< Home